f. Conservation des graines




Après un triage écartant les graines trop petites ou mal formées du lot, la récolte est ensachée. Les informations sont transcrites sur le sachet. Le nombre de graines y est aussi mentionné. Les sachets sont classés par ordre alphabétique et conservés dans des boîtes métalliques à température ambiante et bien au sec jusque fin janvier.


La période idéale pour pour opérer est cependant différente. Les plantes vivaces se bouturent de préférence pendant leur repos végétatif jusqu’au réveil printanier alors que les aquatiques sont divisées durant leur croissance, c’est à dire en règle générale de mars à mi-juillet.

Extrait de: article 3 - ’MULTIPLICATION DES PLANTES AQUATIQUES’

Les diversités de couleurs, de formes et d’aspect font de ces plantes un cas presque unique dans le monde végétal.

Leur caractère remontant, du moins sur les hybrides créés ces quinze dernières années, prodiguent une multitude de fleurs de fin juin à mi-septembre, souvent plus tard lorsque l’on bénéficie d’un été favorable.

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

(JDA n°47/2009)

Ces Hemerocallis middendorfii, lilioaspodelus, citrina, fulva, florepleno ou autre ’Franz Hals (...)

voir extrait

Les nénuphars d’exception (DJA n°9/2000)

**Développés par Joseph LATOUR-MARLIAC vers les années 1900 des nénuphars dérivés de Nymphaea Alba (...)

voir extrait

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait