q. Selection des sujets remarquables




Les cultivars les plus remarquables lors de la dernière floraison auront été isolés et nommés individuellement. Une photo ainsi qu’une fiche d’identification sont établies pour chacun de ces hybrides. Quelques-uns d’entre-eux seront enregistrés auprès de l’AHS (American Hemerocallis Society), reconnaissance officielle pour tout cultivar.

Pol Detienne : "L’hybridation des hémérocalles telle que résumée en ces quelques images n’est certes pas aussi simpliste. Beaucoup de facteurs influencent la réussite d’une hybridation. Des tables de probabilités (établies par Bob Carr de Floride) permettent d’opérer une hybridation ciblée, c’est à dire ne pas croiser n’importe quels cultivars entre eux, au hasard. La compatibilité et la fécondité des parents ainsi que leur potentiel génétique jouent un rôle également primordial dans l’obtention d’un hybride de qualité. Les conditions climatiques (température, humidité de l’air, soleil brûlant, pluie, vent...) influencent la réussite de l’opération. Des précautions sont aussi à prendre pour protéger la fleur fécondée des insectes perturbateurs. Le soin apporté lors de la récolte, du conditionnement et du stockage des graines, ainsi que la précision lors de la mise en culture, et de toutes les étapes suivant le semis, sont autant de facteurs déterminant la réussite du projet. Il faut des années de pratique pour acquérir l’intuition et les astuces menant aux bons résultats escomptés. Mais c’est bien là le prix de chaque passion. Et celle-ci est très saine et prometteuse en satisfactions. L’important n’est pas tellement le but à atteindre en lui-même, mais les chemins qui y mènent."



L’American Hemerocallis Society (A.H.S.), que préside Kevin Walek, enregistre des centaines de nouvelles obtentions chaque année, portant actuellement à près de 60.000 le nombre d’hybrides officiellement nommés sur les listes de cet organisme. L’A.H.S. est la base officielle de l’enregistrement de ces plantes au niveau mondial et conserve toutes les données utiles à la "protection" du cultivar (nom de la plante, date du dépôt, photos, description et caractéristiques de l’hybride et bien entendu l’obtenteur). Quelques dizaines d’hybrideurs de grand renom, presque tous américains, sont à l’origine de la création de ces merveilleux cultivars depuis 1985. D’autres professionnels et amateurs avertis ne sont toutefois pas en reste et certaines de leurs hémérocalles sont très typées et possèdent d’évidentes qualités. Seulement, sont-elles moins populaires ? Cette production fait l’objet d’un commerce assidu et attendu annuellement (pour les nouveautés) par des collectionneurs à travers le monde. C’est un "business" qui requiert en plus des infrastructures, de solides connaissances en botanique, du savoir faire, une bonne dose de réussite et des ramifications Internet efficaces. De quoi décourager la majorité de ceux qui voudraient tenter des croisements me direz-vous ! Oui et non ! Certes, il n’est pas donné à tout un chacun d’avoir la main verte, mais la multiplication de ces plantes par hybridation n’est pas compliquée en soi et le plaisir d’avoir essayé n’est-ce pas déjà une satisfaction ? La réussite vient bien après.

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Ces Hemerocallis middendorfii, lilioaspodelus, citrina, fulva, florepleno ou autre ’Franz Hals qui en deux à trois semaines tout au plus épuisaient leur stock limité de boutons floraux au début de l’été.

Extrait de: Hémérocales : des hybrides modernes faciles à vivre

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

Le nénuphar roi des bassins (partie 3)(JDA n° 17/2003)

Les nouvelles variétés de nénuphars sont toutes des hybrides créés par l’intervention de l’homme en (...)

voir extrait

(JDA n°38/2007).

De nombreux cultivars ont été présentés et décrits, dont une majorité issus des hybridations (...)

voir extrait

Les nénuphars d’exception (DJA n°9/2000)

**Développés par Joseph LATOUR-MARLIAC vers les années 1900 des nénuphars dérivés de Nymphaea Alba (...)

voir extrait