GAYLE PALMER




L. LAMBERTSON 2005 -
TET - semi-persistant - Fleur 14 cm - Ht. 68 cm



Je ne puis ici décrire toutes ces créations. Mon site Internet reprend près de 450 obtentions de ces 5 dernières années choisies chez des hybrideurs américains les plus réputés. Des liens vous guideront vers leur site. Autant de portes ouvertes sur le rêve…

Certes, toutes ces plantes ont un prix, qui est le prix de l’obstination, de la rareté et de l’unique. Certaines d’entre elles sont très prisées pour l’hybridation tant pour leurs graines que pour leur pollen.

Extrait de: FLORIDE : au paradis des hémérocalles


Les tonalités chaudes d’orange et mandarine ourlés de bords dorés foncés, ou des tons roses mêlés d’orange avec des bords ondulés et crépus d’un jaune doré lumineux sont parmi les nouvelles couleurs tendances.

Je ne puis ici décrire toutes ces créations. Mon site Internet reprend près de 450 obtentions de ces 5 dernières années choisies chez des hybrideurs américains les plus réputés. Des liens vous guideront vers leur site. Autant de portes ouvertes sur le rêve…

Extrait de: Hémérocalles Américaines & hybridation ciblée

Un nénuphar ou une hémérocale au hasard ?

BIBLIOGRAPHIE

(JDA n°42/2007)

L’hybridation de cette plante aquatique a quelque chose de problématique lié sans doute à son (...)

voir extrait

Les nénuphars d’exception (DJA n°9/2000)

**Développés par Joseph LATOUR-MARLIAC vers les années 1900 des nénuphars dérivés de Nymphaea Alba (...)

voir extrait

Photos et texte de Pol Detienne - Editions : Jardins et décors aquatiques

voir extrait